Vous êtes ici

Derniers articles

Interview de Lene Handberg pour la revue "Question de" n° 3

De quelle manière l’énergie est-elle envisagée dans la tradition tibétaine ?

Selon deux points de vue différents : d’une part, la tradition bouddhiste et d’autre part la tradition pré- bouddhiste. Cette dernière, très ancrée dans la culture tibétaine, est une façon chamaniste de se relier aux énergies, c’est à dire celles de la nature comme les énergies de l’eau, des arbres, des montagnes… Dans le bouddhisme, les pratiques liées à l’énergie relèvent principalement de la tradition tantrique. Elles sont d’abord apparues en Inde et s’y sont beaucoup développées. Puis cette tradition a été importée au Tibet au VIIIème siècle et s’est transmise à des groupes restreints. Aux XIème et XIIème siècle, une seconde vague d’importation a donné une grande popularité à ces pratiques tantriques qui ont commencé à devenir publiques et connues de tous.

Utiliser les émotions

Enseignements de Tarab Tulku XI présentés par Lene Handberg.

Gérer ses émotions d’une façon positive d’un point de vue psychothérapeutique pour le développement personnel et/ou spirituel. Une approche Unité dans la Dualité.

La nature des émotions

Introduction à certaines notions de base concernant les implications et applications de Tendrel

L’ancienne connaissance qui sous-tend le paradigme Unité dans la Dualité / Pratityasamutpada / Tendrel, que Tarab Tulku XI présente comme un extrait du savoir universel des Soutras et des Tantras, dérive de la tradition académique indienne de Nalanda par l’intermédiaire de la culture académique du Tibet. Cependant, il est dit que la tradition académique indienne a des racines qui remontent à 5 000 ans dans l’ancienne culture de la vallée de l’Indus. Ce creuset de cultures anciennes semble comprendre aussi des traces de connaissance et de compréhension provenant de l’Asie centrale et peut-être même de cultures occidentales de cette époque.