Vous êtes ici

Unité dans la Dualité – Rapport Tendrel – 4. Présentation des orateurs et de leurs exposés

INVITÉS D’HONNEUR :
Sa Sainteté le XIVème Dalaï Lama (Prix Nobel de la Paix)
Prof. Dr. Richard R. Ernst (Prix Nobel)

CONFÉRENCE D’OUVERTURE :
Dr. phil. Tarab Tulku XI

CONFÉRENCES :
STR. Lene Handberg (psychothérapeute, Copenhague, Danemark)
Dr. Rupert Sheldrake (biologiste, Londres, Angleterre)
Prof. Dr. Hans-Peter Dürr (physicien, Munich, Allemagne)
Prof. Dr. Jean Bolen (psychiatre et psychanalyste, San Francisco, USA)
Dr. Candace Pert (pharmacologue, Washington D.C., USA)
Prof. Dr. Humberto Maturana Romesin (neurobiologiste, Santiago, USA)
Prof. Dr. Trinh Xuan Thuan (astrophysicien, Virginie, USA).
Prof. Dr. Gerhard Fasching (ingénieur-physicien, Vienne, Autriche)
M.A. Marit Rullmann (philosophe, Bochum, Allemagne)

Cliquez sur les noms pour une présentation détaillée.

 

 


INVITÉS D’HONNEUR :

Sa Sainteté le XIVème Dalaï Lama
Sa Sainteté le XIVème Dalaï Lama. Le titre « Dalaï Lama » signifie « Océan de connaissance ». Le Dalaï Lama est considéré comme la réincarnation de Chenrezig, le Boddhisattva de Compassion qui est aussi le protecteur du Tibet. Chenrezig a renoncé à sa propre Illumination et à son entrée au Nirvana pour se réincarner jusqu’à ce que tous les êtres soient libérés. – Sa Sainteté le XIVème Dalaï Lama est née le 6 juillet 1935 à Taktser, petit village de la province de l’Amdo, en tant que Lhamo Dhondrup, fils de fermiers. Le Dalaï Lama était le chef religieux et politique du Tibet. Cependant, Sa Sainteté le XIVème Dalaï Lama travaille en vue  d’un avenir démocratique pour le Tibet et les tibétains dans lequel il n’aura plus de rôle politique. Le 10 décembre 1989, le Dalaï Lama accepta le Prix Nobel de la Paix, la plus élevée des nombreuses distinctions qu’il reçut, pour ses efforts infatigables en vue d’une solution du problème du Tibet par la non-violence et le dialogue.

Exposé de Sa Sainteté : Sagesse ancienne pour un monde moderne


EXPOSÉ D’HONNEUR
Dr Tarab Tulku XI, Lama tibétain, acheva ses études de philosophie tibétaine / « science de l’esprit » avec le grade universitaire le plus élevé de Guéshé Lharampa. Il fut directeur de la Maison du Tibet à New Delhi en Inde. Il fut Maître de Conférences à l’Université de Copenhague pendant de nombreuses années et chercheur à la Bibliothèque Royale de Copenhague. Dans le but de rendre l’ancienne connaissance indo-tibétaine accessible et applicable à la société moderne, il a développé une philosophie / psychologie UNITÉ DANS LA DUALITÉ qui est aussi une voie de développement personnel et le cadre d’une psychothérapie indo-tibétaine. Il a établi une formation UNITÉ DANS LA DUALITÉ en quatre ans incluant tous ces sujets, qu’il enseigne dans les Tarab Institutes de plusieurs capitales européennes. Elle va démarrer également bientôt à "Tarab Ling" dans le nord de l’Inde pour les savants tibétains et les étudiants d’outre-mer.

Tarab Tulku XI fait des conférences sur la philosophie bouddhiste et anime des ateliers UNITÉ DANS LA DUALITÉ dans le monde entier. En plus de nombreuses publications en langue tibétaine, ses publications en anglais comprennent : « Catalogue de manuscrits et xylographies tibétains », vol. I-II, Curzon, Richmond, Surrey Press / Royal Library, Copenhague 2000 ; « Bref historique des grades académiques dans la philosophie bouddhiste », Nordic Institute of Asian Studies (NIAS), Copenhague 2000 ; « Psychologie et psychothérapie tibétaines – Unité dans la Dualité », Tarab Institute DK 1993 ; ainsi que des articles sur la langue tibétaine et la philosophie / psychologie bouddhiste qui furent publiés dans divers journaux internationaux.

« Unité dans la Dualité » par Rapport au Pôle Objet et au Pôle Sujet
Les recherches philosophiques indo-tibétaines sont basées sur la vue de l’interdépendance du sujet et de l’objet : la réalité est examinée à la fois depuis le pôle du sujet qui fait l’expérience et depuis le pôle de l’objet dont il fait l’expérience.
Vue du pôle objet, la réalité révèle sa nature toujours changeante, composée et interdépendante : elle constitue elle-même une matrice de relations interdépendantes, ce qui implique que tout existe en même temps comme une partie de la matrice et comme un tout ; la réalité se manifeste en un mouvement continu de déploiement vers la matière et de résorption dans son origine énergétique. Dans le même temps, l’énergie imprègne la matière en permanence de même qu’elle est la cause de la continuation de la matière.
L’exploration de la réalité depuis le pôle sujet conduit, entre autres, à se rendre compte que les champs perceptif et cognitif sont de nature unitive sujet-objet. Comme conséquence de cette condition de base, tout changement du pôle sujet produit automatiquement un changement correspondant dans le pôle objet.